TwitterFacebookGoogleLinkedInRSS

Activités

Je m’implique régulièrement dans différentes activités dont je fais une liste non exhaustive ici.

Depuis 2007, je participe à l’élaboration du CD/DVD regroupant les projets DeViNT (Déficients Visuels et Nouvelles Technologies) les plus aboutis. Effectivement, ces projets se déroulant sur un semestre sont les premiers projets dont l’aboutissement est réellement concret pour les étudiants de troisième année (BAC+3). Ce projet consiste à développer un logiciel ou jeu accessible aux déficients visuels. Ce projet est marqué par des jalons fixés par les enseignants du module et dont l’un d’entre eux est la rencontre à mi-parcours des enfants déficients visuels des deux partenaires des projets que sont l’école du Château et l’institut spécialisée Clément-Ader à Nice (06).
Suite à cette rencontre et à la correction/amélioration de leur projet, les étudiants ont l’occasion de le présenter lors la journée DeViNT, journée qui mélange conférences et démonstrations de projets autour de la déficience visuelle. Suite à cette journée, nous commençons à trier, classer et améliorer les différents projets pour les préparer à être diffusés sur un support CD ou DVD. Les projets doivent respecter une certaine structure et fournir certaines informations nécessaires à leur diffusion comme une aide, le public visé etc… Cet élaboration du CD/DVD est l’occasion aussi d’améliorer les outils afférents à cette conception avec par exemple une amélioration de l’installeur afin de le rendre de plus en plus accessible, ou encore un nouveau site web permettant sa diffusion (http://projets.polytech.unice.fr/Devint). Le contenu étant fixé, la jaquette du boitier créé et les tests effectués, nous passons chaque année une commande d’environ 500 exemplaires pour diffusion auprès des partenaires des projets, mais aussi lors de la journée DeViNT ou lors de manifestations auxquelles nous participons mais aussi à toutes personnes le demandant.

Depuis 2009, je participe à l’organisation de la Nuit de l’Info. Cette compétition nationale permet aux participants pluridisciplinaires (informatique, marketing …) de répondre à un sujet dont le contenu n’est dévoilé qu’au début de la nuit. Cette manifestation a regroupé en 2011, 22 villes participantes avec pas loin de 1400 participants répartis en 144 équipes sur les différents sites. Cette manifestation a été l’occasion pour moi de m’investir tant localement, avec l’organisation de la nuit dans les locaux de Polytech Nice Sophia, mais aussi nationalement, avec la maintenance, l’amélioration et l’administration du site web de la nuit, point central en ce qui concerne les inscriptions des différents participants, des différentes villes participantes mais aussi en ce qui concerne la coordination entre ceux-ci. J’ai ainsi pu mettre en place un système d’inscription allégeant considérablement la charge du responsable recueillant celles-ci mais aussi permettant un premier passage à l’échelle en nombre de participants (590 participants en 2009, 1010 participants en 2010, 1400 participants en 2011).

Depuis 2009, je participe également aux différentes activités de Polytech Nice Sophia et notamment les différentes démonstrations, visites et journées portes ouvertes. J’ai ainsi pu préparer ces journées en mettant en place des démonstrations de projets réalisés par les étudiants, surtout ceux de 5ème année de la spécialité Interactions Homme-Machine (IHM) auxquels je porte une attention particulière. Mon bureau étant situé au même étage que l’Atelier IHM, un bureau avec du matériel permettant de réaliser des projets autour des IHM, j’ai aussi pu effectuer des démonstrations aux différents invités de l’école ou mon équipe de recherche, qu’ils soient industriels, chercheurs ou tout simplement lycéens.

Durant mes années de préparation de thèse, j’ai eu aussi l’occasion de faire partie de l’organisation de différentes conférences. Tout d’abord, étudiant volontaire, puis ensuite membre du comité d’organisation, j’ai pu m’impliquer dans la logistique d’une conférence scientifique et j’ai eu l’occasion de gérer les imprévus incombant à ce genre de manifestation. Enfin, pour la conférence MajecSTIC 2012, j’ai eu l’occasion de faire parti du comité scientifique de cette conférence à travers la relecture d’un certain nombre d’articles dans et en dehors de mon domaine de recherche.

CyberChimps